Que devez-vous inclure dans votre plan financier ?

Posté par:

En tant que futur entrepreneur, il n’est pas facile d’établir un plan financier. Depuis mai 2019, les exigences légales pour le plan financier sont devenues plus strictes. Explications :

Obligation de faire plan financier

La réforme législative a permis de réduire sensiblement le nombre de formes de sociétés. Seuls une partie des 17 formes existantes ont été conservés :

Quelles formes de société continueront d’exister ?

  • la société simple
  • la société en nom collectif
  • la société en commandite (simple)
  • la société à responsabilité limitée
  • la société coopérative (à responsabilité limitée)
  • la société anonyme

obligation-plan-financierLa rédaction d’un plan financier n’est en principe obligatoire que certaines formes (SA, SPRL), en raison de leurs fonds propres distincts. Pour la société en nom collectif, dont la sous-catégorie est la société en nom collectif et la société en commandite, ce régime ne constitue pas une obligation légale.

Pourquoi un plan financier

Obligatoire ou non, vous feriez bien d’établir un plan financier dans tous les cas. Après tout, il vous donne une meilleure idée de l’activité que vous avez l’intention d’entreprendre et il aiguise vos attentes.

Sept exigences minimales pour votre plan financier

Votre plan financier doit durer au moins deux ans. Dans la pratique, elle s’étend souvent sur trois ans, c’est-à-dire parallèlement à la durée de la responsabilité du fondateur.

faire-plan-financierLe but d’un plan financier est que l’entrepreneur réfléchisse soigneusement à l’activité proposée à l’avance et qu’il la décrive de manière structurée et bien fondée dans un plan financier. Pour de nombreux débutants, cependant, l’élaboration d’un plan financier n’est pas facile. Surtout maintenant que les exigences légales sont beaucoup plus strictes. Cette liste de contrôle vous aidera à établir un plan financier complet :

1. Décrivez avec précision l’activité prévue

En tant qu’entrepreneur, vous décrirez en détail les activités qui sont réalisées.

2. Identifier vos sources de financement au moment de votre fondation

Décrivez à la fois la contribution propre des fondateurs et les ressources externes, telles qu’un prêt à l’investissement, un prêt ou un financement de masse. Mentionnez également les garanties données par les actionnaires.

3. Faire un bilan

Ce bilan comprend au moins un bilan d’ouverture, un bilan après 12 mois et un bilan après 24 mois. Le bilan indique quelles immobilisations sont utilisées pour l’activité et quelles ressources sont utilisées à cette fin.

4. Le compte de résultat

Le compte de résultat estime le bénéfice résultant de la prise en compte du chiffre d’affaires et des coûts de l’activité pour les deux années suivantes. C’est un indicateur important de la continuité et de la faisabilité de votre entreprise.

5. Budgétisez vos revenus et dépenses prévus

Cela vous donne, en tant qu’entrepreneur, un aperçu des revenus et des dépenses en espèces de votre entreprise. L’évolution des flux de trésorerie futurs indique dans quelle mesure les dettes peuvent être remboursées et dans quelle mesure les liquidités sont disponibles pour des investissements futurs.

6. Préciser les hypothèses retenues pour parvenir à un certain chiffre d’affaires et à une certaine rentabilité

Vous trouverez ici la mesure dans laquelle vous, en tant qu’entrepreneur, avez réfléchi à l’activité à entreprendre. Quelles informations ont été utilisées pour arriver à un certain chiffre d’affaires projeté ? Avez-vous réfléchi aux coûts associés à un chiffre d’affaires particulier ?

7. Indiquer le nom de l’expert externe

Ce n’est que si vous établissez votre plan financier avec l’aide d’un expert ou si l’expert établit et teste lui-même le plan financier que son nom doit être mentionné.

0
  Article en rapport
  • No related posts found.